PARTAGER

Les neuf victimes de l’éboulement de Conakry ont été inhumées hier côte à côte. Comme un symbole – elles étaient voisines, réparties entre deux concessions situées à un jet de pierre du cimetière. Alpha Baïllo Diallo, Alpha Ousmane Diallo, tous deux âgés de 17 ans, et Habibata Diallo, 3 ans, étaient originaires de la préfecture de Gaoual, au Nord de la Guinée. Mamadou Aliou Barry, 48 ans, et sa femme Mariama Siré Bah, 22 ans (décédée alors qu’elle était enceinte), leur fille de deux ans et Alpha Ousmane Bah, 5 ans, venaient de Dalaba, dans le Centre du pays.
Enfin, Mariama Siré Diallo et Djénabou Diallo, 7 et 8 ans, étaient de Mali Yembéring, également dans le Nord. A ce bilan macabre, il faut ajouter huit blessés hospitalisés, qui seraient hors de danger.
jeuneafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here