PARTAGER

Les ballons de Ama et Papa
C’est comme si Ama Baldé et Papa Sow imploraient les dieux du stade pour leur accorder la victoire. Chacun d’entre les deux lutteurs a ramené un ballon avec lui. Si Ama a montré ses talents de basketteur en jouant la balle avec sa main avant de se livrer à une séance de jonglage pour envoyer ensuite au loin le cuir d’un coup pied d’un défenseur. Papa Sow a lui montré ce qu’il savait faire avec une balle de foot en la maniant avec le pied droit.
Promoteurs
Les promoteurs ne sont forts que lorsqu’ils sont unis. La crise qui frappe la lutte a été un mal pour un bien. Bien que n’étant plus promoteur, Aziz Ndiaye a volé au secours de Assane Ndiaye en lui versant au Cng les 30 millions représentant les reliquats des deux lutteurs. C’est ce qui a contribué à sauver le choc Ama Baldé-Papa Sow. Lors du combat, les promoteurs se sont donné la main pour s’impliquer dans l’organisation du combat. Le président de l’Association des promoteurs, Pape Abdou Fall, se chargeait d’accueillir les autorités comme le ministre des Sports, parrain du combat. Le patron de Kandji Production lui se chargeait de filtrer les entrées. Vive la solidarité !

Retransmission : la Tfm «rate» la chute
Ayant décroché l’affiche à l’intervalle de 48 heures suite au désistement de la Sn Tv, la Tfm, dans son direct, est complètement passée à côté en ratant la chute du combat Ama-Papa. En guise d’explication, Lamine Samba a désigné comme coupable le… vent. L’animateur de la Télé de Youssou Ndour, qui s’est mis tout le temps à chambrer la Sn Tv, n’a pas été raté par les réseaux sociaux. De même que son patron, le directeur des programmes, Bouba Ndour. Il leur est reproché un manque d’humilité.

Vitre cassée
A l’arrivée du ministre des Sports et de sa délégation, il y a eu une bousculade à l’entrée du stade Senghor. La vitre de la porte de loge du stade a fini par céder à cause de la pression exercée par les spectateurs.

Moustapha Guèye se fait piquer son 4×4
Le directeur technique de l’écurie Fass, Moustapha Guèye, n’oubliera pas de sitôt le combat de son poulain, Papa Sow face à Ama Baldé, samedi au stade Léopold Sédar Senghor. En plus de la défaite de son protégé, l’ancien «Tigre de Fass» s’est fait voler son 4X4. A la fin du combat, il n’a pas retrouvé sa voiture à l’endroit où il l’avait stationnée. De couleur noir, ce 4X4 Hover est immatriculé 2280 AE. L’intéressé aurait déposé une plainte et espère retrouver le plus rapidement possible sa voiture. La soirée a été vraiment pénible à Fass.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here