PARTAGER

Khalifa Sall vient d’être condamné à 5 ans de prison ferme. Quel est votre commentaire là-dessus ?
Il faudrait que j’aie la décision sous les yeux pour pouvoir apporter une quelconque précision. Pour le moment, j’ai juste entendu qu’il a été condamné à 5 ans de prison ferme avec une amende de 5 millions de F Cfa.

Ses droits civiques et politiques ne sont-ils pas menacés ?
Pour le moment, non. Pour qu’une pareille condamnation puisse priver Khalifa Sall de ses droits civiques et politiques, il faudrait que la condamnation soit définitive. Or, on en est qu’à la première étape. Il y a une décision de première instance. La décision peut faire l’objet d’une contestation par le biais d’un avocat.

Quels sont les délais et modalités d’un éventuel appel des avocats de la défense ?
Ses avocats disposent d’un délai de 30 jours pour interjeter appel. Tant que la condamnation n’est pas définitive, celle-ci ne prive pas le maire de Dakar de ses droits civiques et politiques. Au stade où nous sommes, il est considéré comme innocent. La décision peut devenir définitive si les avocats n’interjettent pas appel dans les délais. S’il y a appel, on recommence en quelque sorte ce fameux procès. Je précise que la décision qui vient de tomber est une condamnation de première instance et les voies de recours sont ouvertes. Donc, son sort n’est pas scellé. Monsieur Khalifa Sall reste toujours député et maire de Dakar. Pour le moment, rien n’est joué.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here