PARTAGER

Après deux décennies de service, Eveline Tall Daouda, directeur général adjoint d’Ecobank transnational incorporated (Eti) quitte le groupe.

Ecobank transnational incorporated (Eti), maison mère du groupe Ecobank, annonce le départ d’Eve­line Tall Daouda, «qui a décidé de prendre sa retraite anticipée à partir du 31 janvier 2017».
Le directeur général du groupe, Ade Ayeyemi, dont les propos sont repris dans un communiqué indique qu’après une «brillante carrière, Eveline quitte le groupe Ecobank pour poursuivre, entres autres projets, la passion de sa vie, qui consiste à former, inspirer et renforcer les capacités des femmes africaines. Elle mettra en œuvre sa vaste expérience pour appuyer le plaidoyer pour l’entreprenariat des femmes».
Eveline Tall a rejoin Ecobank en 1998. Et depuis lors, note le Groupe bancaire panafricain dans un communiqué, «elle a joué un rôle central en tant que membre de la direction du groupe dont elle a contribué au développement». Selon le document, «elle a réussi en 1998 l’ouverture de Ecobank Mali en tant que directrice générale adjointe et en est devenue la directrice générale en 2000, ce qui a fait d’elle la toute première femme directrice générale d’une filiale du groupe. Elle a ensuite été affectée à Ecobank Sénégal pour en dynamiser le fonctionnement, et en a été la directrice générale de 2000 à 2005. Eveline a ensuite été élevée au rang de directrice régionale pour la zone Uemoa et est restée à ce poste pendant cinq ans, c’est-à-dire jusqu’en 2010, consolidant la position des filiales de Ecobank dans la région, qui sur une base consolidée, occupent jusqu’à ce jour la première place au sein du groupe». En tant que directrice de l’exploitation du groupe, souligne la banque, «Eveline a géré l’expansion du groupe de 2010 à 2016. En 2011, elle a également été nommée directrice générale adjointe du Groupe. Sa gestion de l’expansion du Groupe impliquait en partie la consolidation des acquisitions dans certains pays clés du groupe tels que le Zimbabwe et le Mozambique et l’intégration harmonieuse de ces nouvelles filiales dans le groupe Ecobank.  Eveline a également obtenu les licences d’agrément pour l’ouverture d’Ecobank Guinée Equatoriale et Ecobank Sud Soudan ainsi que pour le bureau de représentation du groupe en Ethiopie».
Ainsi déclare M. Ayeyemi, «nous avons une immense dette de reconnaissance envers Eveline pour tout ce qu’elle a donné à Ecobank au cours des ans. Elle a vaillamment servi cette organisation et son continent et demeurera sur la liste des professionnels prodigieux ayant servi notre organisation». Il décrit son Dga comme une «professionnelle exceptionnelle qui s’est bâtie une réputation de banquier émérite et de leader d’influence…».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here