PARTAGER

La société canadienne Teranga Gold Corporation dont la filiale Sabodala gold operations (Sgo) intervient dans la région de Kédougou, a contribué à hauteur de 119 milliards de francs Cfa (203 millions de dollars) à l’économie nationale pour l’année 2019. C’est ce qu’a révélé le rapport de développement durable intitulé Relever le défi de la société aurifère pour l’année 2019.
Au-delà du Sénégal, Teranga exploite une mine à Wahgnion au Burkina Faso par sa filiale Wahgnion gold operations (Wgo).
D’après le document, l’engagement de la société minière à créer de l’emploi dans chacun des pays où elle est présente s’est traduit, par exemple, par un taux de 95% de nationaux dans les effectifs de Sabodala située dans la région de Kédougou. Ainsi 46% des employés sont issus des régions de Kédougou et Tambacounda dont 27% du département de Saraya qui abrite la mine. «Ce sont 1362 emplois qui ont été créés au Sénégal dont 366 dans le département de Saraya, 174 dans la région de Kédougou (excluant Saraya) et 748 pour le reste du Sénégal», détaille-t-on dans le rapport.
Teranga dit avoir également, consenti un important investissement communautaire dans la région. A preuve, liste-t-elle, une quantité de 5 tonnes de semences de riz qui ont été distribuées à 290 paysans de 7 villages. Sans occulter sa contribution à la production de 32,7 tonnes de riz sur 101 hectares, 61 tonnes de production maraîchère et à la vaccination de 90% du bétail. Aussi, une journée de consultation et de dépistage du cancer du col de l’utérus a aussi été organisée pour les femmes des villages environnants.
«Au Sénégal, Teranga collabore avec les membres de la communauté et les autorités de la région de Kédougou afin de s’assurer que la fermeture de la mine de Gora se fait dans le respect des meilleures pratiques en matière de remise en l’état de sites miniers et de prise en compte des attentes des parties prenantes», mentionne-t-on dans le document.
Depuis 2010, Teranga a produit plus de 2 millions d’onces d’or à partir de la mine de Sabodala. Jusqu’en 2018, Sabodala gold operations (Sgo) opérait l’unique exploitation aurifère industrielle du pays. Avec l’acquisition et l’intégration du projet aurifère voisin de Massawa, Sgo se positionne désormais comme un complexe aurifère de premier plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here