PARTAGER

Après plusieurs retours de Parquet, les jeunes Khalifistes Pape Konaré Diakité, Arona Sall ont été placés hier sous mandat de dépôt par le Doyen des juges pour association de malfaiteurs, actions diverses, coups et blessures volontaires ayant entraîné une Itt de 60 jours, destruction volontaire de biens publics, violence et voies de fait.  Mais, Habib Mboup a eu plus de la chance que ses codétenus en bénéficiant d’une liberté provisoire.
Selon Me Khoureichi Ba, qui est à la tête du pool constitué de 5 avocats, ces jeunes risquent la Chambre criminelle au vu de la gravité des faits qui leur sont reprochés. En tout état de cause, la robe noire pense qu’on a corsé le dossier, qui est purement politique. Les mis en cause, Habib Mboup, conseiller municipal à la commune de Mermoz Sacré-Cœur, Pape Konaré Diakhité, consultant en management et en communication, et Arona Sall, étudiant en première année de commerce, rejoignent leur mentor en prison.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here