PARTAGER

Ce sont environ 125 milliards de francs qui sont mobilisés pour mettre fin aux abris provisoires dans le système éducatif. Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, qui a procédé au lancement du programme «Zéro abri provisoire» dont le premier lot va démarrer à Tambacounda, soutient qu’il s’agit là, d’œuvrer pour une école de l’équité et de l’égalité des chances partout dans le pays.

La tutelle veut une école pouvant apporter à chaque enfant du Sénégal, où qu’il soit et quelle que soit son origine, une éducation et une formation de qualité, en vue de lui permettre d’assumer pleinement son futur et d’apporter demain, sa contribution au développement socioéconomique du pays. «Un tel système ne peut être bâti qu’avec l’adhésion et la participation de toute la Nation. C’est pourquoi, le gouvernement sénégalais a initié le programme ‘’Zéro abri provisoire’’», explique Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Edu­cation nationale.
Lancé vendredi dernier, à Tambacounda, à l’école Saré Guilèle 3 en présence des autorités locales et centrales, le programme participe à la mise en œuvre de la politique d’augmentation et de mise à niveau des capacités d’accueil et d’amélioration des conditions de travail et d’apprentissages. «D’un coût global d’environ 125 milliards de francs Cfa, le programme permettra la construction de 6369 salles de classe en remplacement d’abris provisoires. Il sera aussi procédé à la construction de 4700 blocs administratifs et de 2498 blocs d’hygiène, sans compter le nombre important de points d’eau à réaliser», informe le ministre. «Cerise sur le gâteau, plus de 241 mille mètres de mur de clôture seront aussi réalisés par le programme, dans les collèges et les lycées», annonce Serigne Mbaye Thiam. Poursuivant ses informations, il fait savoir que les deux premiers lots sur les trois prévus dont celui lancé aujourd’hui à Tamba, sont déjà attribués.

Beaucoup d’emplois en vue avec le programme
Ce programme, outre la qualité et l’amélioration des enseignements-apprentissages qu’il apporte au système, permettra aussi de créer des emplois. Et selon le ministre, il permettra de créer plus de 80 mille emplois de jeunes au niveau de tout le pays. Déjà, ce lot N°1 dont on vient de procéder au lancement, va créer 20 mille emplois de jeunes, se félicite déjà la tutelle. Ce qui va contribuer grandement dans la politique d’emploi des jeunes, se félicite celui qui préside aux destinées du système éducatif sénégalais.

8 milliards de francs pour Tamba
Toujours dans le cadre du programme «Zéro abri provisoire», la région de Tambacounda va être dotée de la bagatelle de plus de 8 milliards de francs. «Ce qui lui permettra de disposer de plus de 400 salles de classe, en replacement d’abris provisoires. Il sera aussi réalisé 449 blocs administratifs, 147 blocs d’hygiène et près de 10 mille mètres linéaires de mur de clôture», laisse entendre Serigne Mbaye Thiam, de quoi réjouir les populations et les autorités locales et scolaires.
Le ministre poursuivra en soutenant que ce programme mis en place par le gouvernement du Sénégal contribue à la mise en œuvre d’une école pour tous, une école d’équité et d’égalité des chances. Cependant, s’adressant aux différents acteurs, il martèle qu’il leur revient d’opérationnaliser ces ambitions en construisant des ouvrages de qualité dans les délais impartis. Aux entreprises attributaires, Serigne Mbaye Thiam exhorte de faire preuve de patriotisme et de professionnalisme pour construire des ouvrages de qualité respectant toutes les normes édictées.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here