PARTAGER

A cause du réaménagement du calendrier scolaire, il n’y aura pas de vacances pour le mois de décembre cette année. Le décret pris par le chef de l’Etat relatif aux trimestres et à la durée des vacances dans les établissements scolaires pour l’année 2020-2021 a fixé les congés du premier trimestre du samedi 30 janvier au lundi 8 février 2021.

Les élèves n’auront pas droit à des vacances de Noël et de fin d’année cette année. Le réaménagement du calendrier de l’année scolaire 2020-2021, avec l’ouverture des classes au mois de novembre au lieu d’octobre comme à l’accoutumée, a eu un impact sur la date des vacances scolaires. Dans un décret signé le 3 décembre dernier, le chef de l’Etat fait savoir que les vacances du premier trimestre sont prévues du samedi 30 janvier au lundi 8 février 2021. Le document précise aussi que les vacances du deuxième trimestre seront prises du 30 avril au jeudi 6 mai 2021 et les grandes vacances à partir du 14 août. Par ailleurs, le décret renseigne que «la répartition des congés et vacances scolaires dans les établissements de formation professionnelle est fixée par arrêté du ministre compétent». S’agissant de l’application de ce décret, le chef de l’Etat informe que le ministre des Forces armées, ceux de l’Education nationale, de l’Emploi et de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion, chacun en ce qui le concerne, veillera à son exécution.
Cette décision du président de la République est la conséquence directe du chamboulement noté durant la précédente année scolaire à cause de la pandémie du Covid-19. Avec l’arrêt des cours au mois de mars, le chef de l’Etat avait pris un décret pour prolonger l’année scolaire afin que les examens de fin d’année puissent être organisés. Ainsi, ledit décret avait prorogé l’année scolaire 2019/2020 jusqu’au mercredi 30 septembre 2020 et fixé la rentrée le 5 novembre 2020 pour le personnel enseignant et administratif, et le 12 novembre 2020 pour les élèves. Vu que les enseignements ont commencé il y a juste un mois, il était donc évident que des vacances ne pouvaient pas être prises. Il faut noter que cette décision intervient à un moment où le Sénégal fait face à l’augmentation de cas de Covid-19. Une situation qui pousse certains observateurs à faire part de leurs inquiétudes avec les écoles qui peuvent être des lieux de propagation du virus. Cela, d’autant plus que dans plusieurs écoles de la banlieue les mesures barrières ne sont toujours pas respectées. Attendons de voir si l’évolution de la situation ne va pas changer la donne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here