PARTAGER

Alors que les syndicats râlent depuis le début de l’année scolaire, les enseignants du Lycée d’excellence scientifique de Diourbel, recrutés à la suite d’un appel à candidatures, ont été gâtés par l’autorité. En plus des autres avantages, ils bénéficient d’une indemnité d’encadrement de 50 mille F Cfa.

Les professeurs du Lycée d’excellence scientifique de Diourbel ont le sourire. Ils bénéficient désormais d’une indemnité de 50 mille francs par mois, suite à une décision du chef de l’Etat. Cette indemnité a été accordée à ces enseignants qui devront encadrer les élèves de cet établissement qui a ouvert ses portes l’année scolaire passée, en dehors des heures de cours. Recrutés à la suite d’un appel à candidatures, ils doivent inculquer l’excellence aux pensionnaires de l’école créée par décret n°2016-1226 du 19 août 2016, qui sont soumis au régime d’internat. Ils bénéficient d’une bourse mensuelle de 25 mille francs.
Cette année, les enseignements ont débuté le 16 octobre. Les nouveaux élèves ont payé des frais d’inscription qui s’élèvent à 40 mille francs. Dans cet établissement, l’infirmerie est confrontée à des difficultés réelles dont la plus prégnante est celle des médicaments. La construction de cet établissement n’est pas encore définitive. Elle a débuté depuis 2007. Le site a été délocalisé parce qu’au début, il était prévu au quartier Médinatoul de Diourbel avant d’être transféré à Gappo. Avant d’être érigé en lycée d’excellence scientifique, il devrait abriter la maison d’éducation Mariama Ba, conformément à la volonté du Président Wade qui a fait face à l’opposition farouche des anciens pensionnaires de cet établissement.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here