PARTAGER

Par Mame Woury THIOUBOU

Le Canada n’a pas durci les conditions d’entrée sur son territoire. L’ambassadrice du Canada au Sénégal, Mme Lise Filiatrault, en a donné l’assurance hier à l’occasion d’une visite de courtoisie effectuée au siège du journal Le Quotidien. «Les procédures peuvent paraître complexes, mais il y a beaucoup de gens qui bénéficient d’une entrée», soutient l’ambassadrice. Pour le Sénégal, ce pays est une destination scolaire appréciée, selon Mme Filiatrault. Ils sont 1 400 étudiants sénégalais qui suivent actuellement leurs études dans ce pays. «Le Canada, c’est une société ouverte. Nous sommes un pays qui s’est bâti beaucoup à travers l’immigration et qui croit à la diversité. On a des fondations francophones, anglophones et autochtones et on ouvre la porte à beaucoup d’autres cultures (…) La diversité on croit que c’est une force», souligne l’ambassadrice.

39 milliards par an
Entre le Sénégal et le Canada, les relations sont riches et diversifiées. Selon  Lise Filiatrault, en matière de coopération pour le développement, le Canada alloue annuellement au Sénégal une enveloppe de 39 milliards de francs Cfa. Dans le domaine des échanges commerciaux, «on est davantage dans les millions de dollars», souligne Mme Filiatrault. Ces échanges sont en constante croissance et concernent des secteurs nouveaux comme l’énergie, les technologies propres ou l’agrobusiness. Pour Mme Filiatrault, l’intérêt des investisseurs canadiens pour le Sénégal est certain, surtout du fait de sa position géographique qui en fait une porte d’entrée pour accéder au marché de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). «Le plus important, c’est que l’environnement des affaires soit propice, avec une bonne stabilité et des perspectives sur la perception du risque», souligne-t-elle. L’ambassade se donne ainsi pour mission d’accompagner les investisseurs canadiens, désireux d’établir des relations d’affaires au Sénégal. «On a récemment ouvert un centre de technologie propre à Nguekhokh, d’une entreprise canadienne qui a investi pour répondre à une problématique environnementale en matière de déchets, pneus usés et plastiques que l’on transforme en bio fuel positif pour la communauté et le pays. C’est un exemple d’accompagnement qu’on a fait auprès d’une entreprise canadienne et qui a produit un résultat», explique Mme Filiatrault. Pays producteur de pétrole, le Canada est aussi prêt à mettre à la disposition du Sénégal son expérience et son expertise dans le domaine de la gestion des ressources naturelles, surtout la formation aux métiers du pétrole et du gaz.

Le Canada
fête ses 150 ans
Cette année, le Canada célèbre ses 150 ans. Des festivités sont prévues tout au long de l’année. C’est dans ce cadre que l’ambassade a déjà organisé à Dakar un concert dans le cadre de la Quinzaine de la Francophonie avec l’artiste sénégalais vivant au Canada, Elage Diouf. Selon l’ambassadrice, le Sénégal et le Canada ont des valeurs communes que sont la démocratie, la bonne gouvernance, l’Etat de droit et le respect de la personne. «On œuvre avec le Sénégal sur ces dossiers aux Nations unies et à la Francophonie. Et le Sénégal joue un rôle très contributif dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies», se félicite-t-elle.

Droit des femmes
La question des droits des femmes reste encore très prioritaire pour le Canada. L’ambassadrice révèle que dans la nouvelle politique d’aide internationale lancée par le Canada et intitulée «Politique féministe d’aide internationale du Canada», les femmes et les filles sont au cœur des actions identifiées dans les six champs d’action : «On va mettre les femmes et les filles au premier plan. On va s’assurer qu’elles ont les mêmes opportunités et que leurs droits sont respectés.» Très impliqué dans ce secteur, le Canada compte poursuivre ses actions : «On travaille déjà très concrètement à des initiatives et on va continuer d’amplifier nos opérations», assure Mme Filiatrault.

mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here