PARTAGER

Dans les rues de Dakar et les sites internet, il est fréquent de voir des affiches publicitaires de la coalition Benno bokk yaakaar, mais avec l’image du président de la République devant ses troupes. Une situation que réprouve la Raddho qui parle de «violation» du Code électoral. «Cela viole l’esprit de la campagne. L’implication du président de la République n’est pas souhaitée et il y a une jurisprudence de 2001. Lorsque le Président Wade avait mis sa photo sur le bulletin de sa liste, le Conseil constitutionnel, saisi par des partis politiques, avait ordonné l’enlèvement de l’effigie et donné raison à l’opposition. Si le Président s’implique trop dans la campagne, on ne peut pas faire la distinction entre les actions de la fonction de chef de l’Etat et les activités de campagne de la coalition Benno bokk yaakaar», a dénoncé Sadikh Niass, secrétaire général par intérim de la Raddho, hier lors de sa conférence de presse.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here