PARTAGER

Les efforts de réconciliation doivent être soutenus. C’est le message lancé par l’expert indépendant des Nations unies sur la situation des droits de l’Homme au Mali. D’après Alioune Tine, le processus de réconciliation est une «évolution encourageante».

L’expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme au Mali a salué le processus de réconciliation qui a été engagé. Dans un communiqué, M. Tine s’est félicité «des initiatives de réconciliation lancées au Centre du Mali par les chefs traditionnels et religieux, les membres de la Société civile et les autorités locales». D’après lui, de telles initiatives sont très importantes dans le contexte actuel avec «l’avertissement de l’Unicef publié le 13 août qui souligne l’impact disproportionné de la violence intercommunautaire sur les enfants, avec une augmentation spectaculaire du nombre de victimes à ce jour». Et aussi après la publication du récent rapport de la division des droits de l’Homme et de la protection de la Minusma sur les événements survenus dans le village Dogon de Sobane Da, mettant en exergue «les morts, les destructions et les déplacements internes des populations civiles causés par de tels incidents».
Ce processus de réconciliation est donc, d’après lui, «une évolution encourageante». Dans le document, M. Tine souligne que ce processus avait été renforcé par les récentes visites du Premier ministre, Boubou Cissé, au Centre du Mali. Dans la même veine, il estime qu’il «devrait également contribuer à mettre fin à l’impunité et à promouvoir la justice et la réconciliation». Alioune Tine appelle ainsi toutes les parties concernées «notamment les organismes régionaux et sous régionaux compétents, ainsi que la Communauté internationale» à soutenir ce processus «de toutes les manières possibles». Convaincu que «l’utilisation des armes n’était pas le moyen pour résoudre la crise malienne», l’expert indépendant déclare que «la solution se trouve plutôt dans la réalisation simultanée de la protection des droits de l’Homme, du développement, ainsi que de la paix et de la sécurité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here