PARTAGER

Au Brésil, un grand pas en avant a été franchi dans le domaine du football. En effet, la Confédération brésilienne de football (Cbf) a annoncé que les joueuses de la Seleçao vont désormais recevoir des primes équivalentes à celles de leurs confrères masculins.
Face à la presse locale, Rogério Caboclo a annoncé sa décision d’attribuer «le même montant pour les primes et les indemnités journalières pour les hommes et les femmes» en sélection. «Ainsi, les joueuses vont gagner autant que les joueurs, il n’y a plus de différence de genre, la Cbf traite hommes et femmes de façon égalitaire».
Grâce aux mesures annoncées par la Cbf, les joueuses appelées en sélection féminine gagneront les mêmes montants que les hommes à chaque rassemblement, y compris pour les primes de match attribuées lors de compétitions internationales. «L’an prochain, elles gagneront les mêmes primes que les hommes lors des Jeux Olympiques. Et lors de la prochaine Coupe du monde (en 2023), les primes seront les mêmes, proportionnellement à ce qui est attribué par la Fifa», a expliqué Rogério Caboclo.

Un combat loin d’être totalement gagné
Marta et ses coéquipières seront donc rémunérées au même titre que Neymar et consorts. Si cette belle nouvelle n’est pour le moment le cas qu’au Brésil, il ne serait pas surprenant de voir d’autres pays suivre la voie.
Cependant, cette situation est encore loin d’être le cas au sein des clubs, avec une différence de salaires abyssale entre hommes et femmes, plus globalement dans le monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here