PARTAGER

Le Parquet général égyptien va enquêter sur la disparition d’un trophée de la Coupe d’Afrique des nations (Can) que l’Equipe de football égyptienne avait remporté trois fois (2006, 2008 et 2010), a annoncé mercredi le ministère des Sports.
«Le ministère de la Jeunesse et des sports a renvoyé le dossier de la perte d’objets précieux de la réserve de la Fédération égyptienne de football au Procureur général», indique le communiqué publié mercredi sur son compte Facebook.
L’enquête a été ouverte la semaine dernière après que l’ancien gardien de l’Equipe nationale, Ahmed Choubeir, a déclaré que la Fédération avait découvert que le trophée doré, décroché par l’Egypte, avait disparu de même que d’autres récompenses dont la liste n’a pas été précisée.
Un autre ancien de l’Equipe nationale, Madgdi Abdel Ghani, a lui accusé Ahmed Hassan et Chawki Gharib, un ex-joueur et un ex-entraîneur de la sélection de 2010, de savoir où se trouvait la coupe.
Mais des responsables ont rejeté la faute sur de fervents supporters, couramment appelés «Ultras», soupçonnés d’avoir pillé le siège de la Fédération au Caire, lors d’un incendie qu’ils y avaient causé en 2013.
Face à la multiplication des accusations, le ministère et la Fédération ont lancé une enquête, suivie de près par les millions de fans de football égyptiens.
De son côté, la Confédération africaine de Football (Caf) a tweeté «avoir appris, sous le choc, le signalement de la disparition de trophées de la Can du secrétariat de la Fédération». «Notre porte est ouverte et la Fédération égyptienne peut compter sur notre soutien dans la recherche de ces récompenses inestimables», a-t-elle ajouté.
L’Egypte a été autorisée à conserver le trophée continental, après avoir gagné trois Can consécutives en 2006, 2008 et 2010. Sept fois couronnés depuis 1957, les «Pharaons» ont fait de l’Egypte le pays qui a le plus gagné la Can de toute l’histoire du foot africain.
Avec Le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here