PARTAGER

L’Efa (Fédération égyptienne de football) ne badine pas avec la discipline. Même quand il s’agit des dirigeants de club. Plusieurs doivent passer à la caisse. En particulier, Mortada Mansour. Le fantasque président du Zamalek écope de 3 matchs de suspension. Il est également amendé à 100 mille dollars égyptiens. Farag Amer, président de Smouha, prend pour sa part 1 match de suspension et 50 mille dollars égyptiens d’amende. Enfin, Sayed Abdel Hafeez, directeur sportif d’Al Ahly, prend juste un avertissement. On reproche à tous ces responsables des propos contre l’arbitrage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here