PARTAGER
El Hadji Kassé, Pôle communication Bby.

La présidence de la Répu­blique dément les accusations de Me Wade pour qui c’est «Macky Sall qui a téléguidé la candidature de Madické Niang» et qui «exerce les pressions irrépressibles» sur le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie. Sur la Rfm, El Hadj Hamidou Kassé, ministre conseiller en Communication du président de la République, souligne que leurs priorités sont ailleurs. «Nous sommes habitués à ce genre d’accusations et de prétextes fallacieux pour préparer l’opinion à la défaite de l’opposition à la prochaine élection présidentielle. Nous sommes plutôt concentrés sur la mobilisation de nos électeurs, de nos militants, en somme, de tous les Sénégalais qui ont attesté de la pertinence, de l’envergure et de la qualité des réalisations du Président Macky Sall depuis 2012», ajoute-t-il. M. Kassé de marteler : «L’opposition est habituée depuis 2012 à fabriquer des éléments d’accusation de ce genre pour jeter le discrédit sur le Président. Ils ont articulé énormément d’accusations qui ne passent pas. Et maintenant, même si dans une section d’un parti il y a des problèmes, la cible privilégiée c’est Macky Sall. Cela devient une ritournelle et c’est complètement ridicule.»
Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here