PARTAGER

Le nouveau Code pétrolier est en cours d’élaboration, mais les organisations de la société civile réclament une plus grande implication dans le processus. «Nous demandons solennellement au ministre en charge du Pétrole de faire en sorte que le même processus inclusif qui a été mis en place pour l’adoption du Code minier soit reconduit», a exhorté hier Seydi Gassama d’Amnesty international, en marge de l’atelier de sensibilisation de l’Itie sur la propriété réelle dans les entreprises extractives. «Il y a eu une réunion de consultation qui a eu lieu récemment, mais cela ne signifie pas que la consultation est terminée. On doit avoir le draft du code, l’étudier dans le cadre de notre coalition et faire des recommandations», souligne-t-il.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here