PARTAGER

Les nominations de certaines anciennes gloires du football ivoirien à la Dtn, comme Didier Zokora et Kader Keïta, n’ont pas été vues d’un bon œil. Certains observateurs estiment que ce geste de Sidy Diallo à l’endroit des proches de Didier Drogba, potentiel candidat à l’élection présidentielle de la Fif, est une ruse.

La nouvelle est tombée en fin de semaine dernière. La Fédération ivoirienne de football (Fif) a annoncé les recrutements de certains ex-internationaux. Youssouf Fofana, Ibrahim Bakayoko, Didier Zokora, Keïta Kader et d’autres grands noms du football ivoirien ont en effet intégré la Direction technique nationale (Dtn), au titre de conseillers sportifs et d’encadreurs techniques. Ces nominations, à en croire les dirigeants de la Fif, interviennent dans le cadre de la redynamisation de cette institution.
Seulement voilà, à Abidjan et dans la presse locale, les intégrations de Zokora et de Keïta Kader suscitent de vives polémiques au sein de la grande famille du football ivoirien. Pour cause, ces deux ex-internationaux sont connus pour être des proches de Didier Drogba qui envisagent de briguer le poste de la présidence de la Fif.
Si des allusions sont faites à une éventuelle course au fauteuil de la Fif, le président de la Ligue de football professionnel, Sory Diabaté, justifie ces choix par des raisons d’intérêt général ; notamment le développement du football. Et ces deux ex-joueurs ont les talents et compétences souhaités toujours selon lui. Sory Diabaté explique que ces nouveaux Conseiller sportif et encadreur technique auront pour mission de faire de la détection de talents dans les championnats de catégories jeunes. Ils sont également chargés du suivi de ces jeunes talents en vue de leur intégration au centre d’excellence qui sera mis en place par les patrons du football ivoirien.
Didier Zokora et Keïta Kader, respectivement Conseiller sportif et encadreur technique, auront à charge de partager leurs expériences et de conseiller les joueurs appelés en sélection.
Si ces renforts sont appréciés par plus d’un, il n’en demeure pas moins que certains sont sceptiques. Ils voient en ces nominations une ruse du président de la Fif. Ces derniers sont unanimes pour dire que Sidy Diallo, en ratissant autour de Didier Drogba, un potentiel adversaire, veut faire le vide autour de son ex-capitaine et futur adversaire à la conquête du fauteuil de patron de l’instance dirigeante du football ivoirien. Ce qui est d’ailleurs de bonne guerre pensent d’autres observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here