PARTAGER

Après étude des candidatures par la Commission gouvernance de la Caf, les dossiers du Sénégalais Augustin Senghor et de l’Ivoirien Jacques Anouma ont été validés. Par contre, Ahmed Yahya (Mauritanie) et Patrice Motsepe (Afrique du Sud) devront attendre.

Comme annoncé, la Com­mission gouvernance de la Confédération africaine de football (Caf) s’est réunie au Caire les 5 et 6 janvier 2020, sur convocation de son président Me Michel Kizito Brizoua-Bi, pour effectuer les contrôles d’éligibilité des candidats pour les postes de président et de membres du Comité exécutif de la Caf.
Outre l’avocat ivoirien Me Michel Kizito Brizoua-Bi, le jury est composé de Monica Musonda (Zambie), Happi Dieudonné (Cameroun), Maya Boureghda (Tunisie) et Tumi Dlamini (Afrique du Sud).
Faut rappeler que cinq candidatures ont été officiellement enregistrées pour le poste de président de la Caf. Au terme des travaux, rapporte un communiqué de la Caf signé Alexandre Siewe, directeur de la Communication, la Com­mission a statué en confirmant «la candidature de Me Augustin Emmanuel Senghor (Sénégal), avocat, 55 ans : président de la Fédération sénégalaise de football depuis août 2009 et membre du Comité exécutif de la Caf depuis février 2018». Elle a aussi validé celle de «Jacques Bernard Daniel Anouma (Côte d’ivoire), 69 ans, cadre financier : ancien membre du Comité exécutif de la Fifa, ancien Prési­dent de la Fédération ivoirienne de football et président d’honneur de la Fédération ivoirienne de football».
A cet effet, «une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021», ajoute la source.

Ahmed Yahya et Motsepe auditionnés le 28 janvier
Par contre, la Commission précise que les deux autres candidats Ahmed Yahya, président de la Fédération mauritanienne de football, membre du Comité exécutif de la Caf et le Sud-africain Patrice Tlhopane Motsepe, président du Mamelodi Sun­downs Fc, devront attendre. Selon le communiqué, leurs dossiers nécessitent des vérifications complémentaires. «Leurs candidatures ont été jugées recevables. Cependant, la Commission a estimé que des vérifications complémentaires sont nécessaires avant une décision finale. A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021», ajoute la source.
A noter sans surprise que le président sortant Ahmad Ah­mad a été déclaré inéligible. Le Malgache, qui a saisi le Tas, est sous le coup d’une suspension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here