PARTAGER

Membre de l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi), Didier Drogba n’a pas obtenu le parrainage de ses pairs dont il est le 2e vice-président. Une décision qui indigne le Syndicat mondial des footballeurs, FIF Pro.

La décision de l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi) de ne pas soutenir la candidature de Didier Drogba à l’élection pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif) fait décidément couler beaucoup d’encre. Et pour cause, Drogba est l’un des fondateurs et 2e vice-présidents de l’Afi dont il était en droit d’attendre le parrainage. La branche africaine de la Fif Pro, le Syndicat mondial des footballeurs, est montée au créneau pour dénoncer cette décision. «Le board de Fif Pro Africa se désolidarise de la position de l’Afi, qui a refusé de parrainer Didier Drogba, candidat à la présidence de la Fif, et prive son membre fondateur et vice-président du soutien légitime qu’il était en droit d’attendre de sa propre famille», a taclé l’association ce mardi sur Twitter. Président de l’Afi, Cyril Domoraud, qui roule pour un autre candidat (Idriss Diallo), peut se sentir visé…

Drogba engage une action auprès de la Fif Pro
Le camp Didier Drogba n’a pas réagi depuis la décision de l’Afi d’accorder son parrainage à Idriss Diallo. Par contre, le staff de l’ex-attaquant des Eléphants de Côte d’Ivoire annonce avoir introduit un recours pour invalider cette décision jugée illégale. «L’Afi n’est pas une association isolée. Elle évolue aussi selon les règles de l’institution internationale qu’est la Fif Pro. Ainsi, une action en annulation de la décision de l’Afi a été introduite au niveau de la Fif Pro parce que les textes ont été violés», a confié Sinani Dosso, le directeur de campagne de Didier Drogba.
D’ailleurs, son information a été confirmée par la section Afrique de la Fif Pro qui, sur son compte Twitter, a dénoncé la décision de l’Afi dont le communiqué du 13 juillet 2020 attribue son parrainage à Idriss Diallo.
Un nouvel épisode autour de la candidature de l’ex-capitaine de la sélection nationale de Côte d’Ivoire s’ouvre à présent. Une course contre la montre alors que la période de dépôt des candidatures a été prononcée par la commission électorale. Elle part du 20 au 31 juillet 2020.
Drogba doit impérativement obtenir le parrainage d’un des 5 groupements d’intérêts reconnus par la Fif pour que sa candidature soit validée. Comme les anciens joueurs, les entraîneurs, les arbitres et l’Afi lui ont tourné le dos, ses ultimes espoirs reposent sur le groupement des médecins, le dernier à se prononcer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here