PARTAGER

L’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif) prévue en 2020 préoccupe la Fifa. Et selon les informations émanant de la dissidence au sein du Comité exécutif actuel, Augustin Sidy Diallo et son bureau ont été «convoqués» pour des échanges autour de la mise en place de la Commission électorale indépendante (Cei) et de la date de la tenue de l’Assemblée générale élective. A en croire les proches du «GX», la rencontre est prévue pour se tenir le 18 décembre prochain, soit dans une semaine.
Si Sidy Diallo n’affiche pas ses ambitions pour se succéder à la tête de la Fif. Du coup, son bras droit Sory Diabaté serait prêt à se lancer dans la course contre l’ex-international, Didier Drogba, probable candidat et Eugène Marie Diomandé, président du Sewe Sport de San Pedro. D’ailleurs d’aucuns avancent qu’on devrait assister à un duel Drogba-Diomandé.
L’ancien capitaine des Eléphants a déjà entamé un lobbying auprès de certaines personnalités afin d’obtenir leur soutien et leur présenter son projet sportif. Mais l’ex-joueur de Chelsea devra se défaire de Diomandé, s’il veut diriger le football local. En effet, ce dernier se dresse fièrement sur le chemin qui mène au siège de la Fédération ivoirienne de football, à Treichville.
Eugène Diomandé entend rencontrer les acteurs politiques à qui il présentera et expliquera son programme d’action, afin qu’ils comprennent qu’il ne faut pas se servir ponctuellement du football, mais le servir à travers une politique structurelle bien pensée, servir toute la jeunesse ivoirienne en mettant en exergue les valeurs de mérite et d’effort.
Le président du Séwé Sport de San Pedro est un candidat sérieux. Ce poids lourd du football ivoirien constitue un adversaire de taille pour Didier Drogba. Qui n’a pas attendu l’annonce de la candidature de Diomandé pour tisser son réseau. L’homme qui a rangé les crampons en novembre 2018 a déjà rencontré le couple présidentiel ainsi que le ministre ivoirien des Sports, Danho Paulin.
A noter qu’après les ex-internationaux, Didier Drogba et Bonaventure Kalou, le président du Séwé Sport de San Pedro, Eugène Diomandé, c’est l’ancien membre du Comité directeur de la Fif, Malick Tohé, qui viserait le fauteuil de Sidy Diallo.
Mais si les candidats à la présidence de la Fif se dévoilent, le mystère plane encore à ce jour sur la date de la tenue des élections. Le mandat de Sidy Diallo expirera au mois de décembre 2020, faut-il le rappeler. D’où peut-être l’objet de la rencontre de Zurich ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here