PARTAGER

Le candidat Macky Sall enregistre un autre soutien. Le mouvement Bëgg sa reew thi gëum yalla la bokk entend jouer sa partition pour la réélection du chef de l’Etat le 24 février prochain. En attendant son lancement officiel le 19 janvier prochain à travers une grande mobilisation dénommée le «grand parrainage», Souley­mane Sow et ses camarades ont fait face à la presse samedi. «Le président de la République a dit que quand il sera réélu, son programme sera axé sur l’emploi des jeunes. Il se trouve que notre mouvement compte beaucoup de jeunes. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas ne pas le soutenir», a expliqué M. Souleymane Sow. Le responsable moral de ce mouvement, Serigne Sangue Barhamou Ndiaye, est un disciple de Baye Niass.
Le mouvement qui se veut par ailleurs bouclier du Président Sall se dit convaincu que les infrastructures et les projets du Pse vont «améliorer les conditions de vie des populations». Il entend ainsi se dresser contre les adversaires de leur candidat qu’ils qualifient de «vendeurs d’illusions». «Il y a beaucoup d’intoxications et de désinformations sur les réalisations de Macky Sall. Nous sommes là pour dire aux Sénégalais que la seule erreur qu’il faut éviter, c’est d’élire des candidats de réseaux sociaux et des militants de claviers qui ne représentent personne et insultent tout le monde. Le seul candidat qui nous rassure, c’est Macky Sall», souligne le responsable de la communication, Cheikh Ibrahi­ma Ndoye.
ambodji@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here