PARTAGER

Les élections à la présidence de l’Acnoa (Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique), se sont déroulées mercredi à Djibouti lors de la 17ème Assemblée générale ordinaire de l’organisation. Lassana Palenfo, le général ivoirien candidat à sa propre succession et président de l’Acnoa depuis 2005, a été réélu pour un quatrième mandat successif.
Le Camerounais Kalkaba Malboum disqualifié
Il était candidat pour la présidence de l’Acnoa (Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique). Hamad Kalkaba Malboum a été disqualifié mardi par le Comité exécutif de l’institution pour manquement au code éthique. Il ne pourra pas se présenter contre le président sortant ce mercredi à Djibouti lors de la 17ème Assemblée générale ordinaire de l’organisation. Président du Comité Olympique du Came­roun et de la Confédération africaine d’athlétisme, Malboum est accusé d’avoir bénéficié du financement de son pays pour sa campagne, ce qui est contraire au code éthique de l’Acnoa. Egalement, il lui est reproché le lobbying mené par le Cameroun auprès des autres Etats membres pour le soutien de sa candidature. Malboum est ainsi out de la course à la présidence de l’Acnoa mais aussi suspendu de toutes les activités au sein du mouvement olympique en Afrique le temps de finir les enquêtes.

Cameroun : Une tête tombe après le Bruxellesgate
Considéré comme le grand responsable du Bruxellesgate, en référence à la sortie du sélectionneur Hugo Broos qui s’était plaint de l’amateurisme de la Fédération camerounaise, André Nguidjol n’aura pas survécu à la tempête. Coordonnateur des sélections nationales du Cameroun depuis 2015, le dirigeant a été limogé mardi malgré ses soutiens en haut lieu. Deuxième vice-président du Comité exécutif de la Fédération (Fecafoot), Luc Koa a été désigné par l’instance pour le remplacer.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here