PARTAGER

La Commission de gouvernance de la Confédération africaine de football s’est réunie les 5 et 6 janvier 2021 pour étudier les dossiers de candidature aux postes de président de la Caf, de membre du Comité exécutif de la Caf et de membre africain du Conseil de la Fifa. La liste finale des candidats éligibles aux différents scrutins sera rendue publique au plus tard le lundi 11 janvier 2021.
Le processus électoral avait été lancé le 10 septembre dernier à l’issue de la réunion du Comité exécutif par visioconférence. Et ce, conformément aux statuts de la Caf. Au dernier jour du dépôt des candidatures, le 12 novembre 2020, le secrétariat général de la Caf avait reçu cinq dossiers de candidature pour le poste de président. Ce sera donc à la Commission de gouvernance, organe indépendant de la Caf présidé par l’Ivoirien Michel Brizoua-Bi, de se pencher sur l’éligibilité des candidats ayant déposé leurs dossiers dans les délais.
Après la publication de la liste des candidats éligibles, le processus électoral connaîtra donc son apogée le 12 mars prochain, en marge de la 43e Assemblée générale élective de la Caf prévue au Maroc.

D’éminents avocats du continent
La mission de la Commission de gouvernance de la Caf, dévoilée en marge de la 41e Assemblée générale au Caire en 2019, est d’assister le Comité exécutif sur toutes les questions en matière de gouvernance de l’organisation. En outre, la Commission de gouvernance, l’une des quatre commissions indépendantes de la Caf, est chargée de procéder aux vérifications des conditions d’éligibilité des candidats à des postes électifs au sein des organes de la Caf.
Elle est composée d’éminents avocats du continent, à savoir Michel Brizoua-Bi (Côte d’Ivoire), Monica Musonda (Zambie), Happi Dieudonné (Cameroun), Maya Boureghda (Tunisie) et Tumi Dlamini (Afrique du Sud).
Avec Cafonline

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here