PARTAGER

Mandaté par la Fédération malgache de football (Fmf) pour jouer le rôle de Team manager afin de préparer la sélection pour une qualification historique à la Can 2019, Lova Ramisamanana, 45 ans, veut apporter du neuf dans le football malgache. Et c’est à ce titre qu’il postule à la prochaine élection du président de la structure faîtière du football de Madagascar qui aura lieu en octobre prochain.

Décision candidature
«Passionné de football depuis ma tendre enfance à Madagascar, j’ai toujours déploré la situation de notre Equipe nationale et de notre football depuis plusieurs décennies. Même depuis la France où j’ai vécu plus de 25 ans, ça me rendait malade de voir notre sélection perdre sans cesse. Il y a un an j’ai offert mes services à la Fédération pour essayer d’améliorer les choses. J’ai donc eu l’accord du Président de la Fmf pour préparer les Barea pour affronter le Sénégal pour le compte de la 2e journée de la qualification à la Can 2019. J’ai donc pris mes responsabilités et avec les expériences que j’ai acquises dans l’organisation évènementielle, la communication, le marketing et le commerce, j’ai réussi en 6 mois à organiser 4 matchs amicaux pour les Barea, alors qu’auparavant notre sélection n’avait effectué que 2 matchs amicaux en 10 ans. Avec le coach Nicolas Dupuis et l’agent de match Hermann de Souza, nous nous sommes démenés pour réaliser ces matchs. Aujourd’hui douze mois après, j’ai décidé de poursuivre le travail entamé en essayant non seulement de travailler pour la sélection, mais pour tout le football malgache.»

Objectifs, ambitions…
«Mon ambition à court terme est de qualifier Madagascar à la prochaine Can, mais aussi d’emmener l’Equipe nationale à la Coupe du monde 2026 aux Amériques, en passant inévitablement par le développement durable du football au pays.»

Relations avec les institutions internationales du football
«Comme toute fédération, la Fmf est rattachée à la Caf et également à la Fifa. Nous avons aujourd’hui un Malgache à la tête du football africain et avec l’appui de ces institutions, nous allons montrer aux yeux de l’Afrique et du monde que le football reste le sport roi à Madagascar, où on naît, on respire, on vit et on meurt pour le football.»
Avec Africa Top Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here