PARTAGER

L’élection à la Fif, prévue pour le 5 septembre prochain, occupe tous les débats en Côte d’Ivoire. L’homme surnommé le «Candi­dat du peuple» reçoit le soutien de tous les non-votants. Ils ont même décidé de payer la caution de «la candidature de Didier Drogba» qui s’élève à 5 millions de francs Cfa. Cette caution étant exigée aux candidats à la candidature de la présidence de la Fif.
Le Mouvement de soutien à Didier Drogba (Msdd) a entamé la semaine passée la 2e phase de ses actions visant à conduire DD à la présidence de la Fif, en lançant une opération de collecte de fonds afin de payer la caution. Le lancement officiel de cette opération s’est déroulé à l’hôtel communal de Cocody. «Nous savons que Didier Drogba n’est pas à 5 millions près. Mais par cette démarche, nous tenons à lui démontrer notre soutien. Et lui dire que nous croyons à son programme ‘’Renaissance’’. Nous voulons que Drogba sache également que le Peuple ivoirien le soutient», a déclaré Cissé Oumar, secrétaire général du Msdd.
La collecte de fonds va durer un mois. Un compte bancaire est ouvert pour les donateurs qui voudraient soutenir le candidat Didier Drogba. Des comptes «mobile money» sont également à leur disposition. Ils ont tenu à rappeler que cette action est pour montrer à Drogba combien les Ivoiriens le veulent à la tête de la Fif. C’est ainsi que même les dons de 2 000 F sont acceptés.
Les inconditionnels de Didier Drogba sont prêts à tout pour voir leur idole s’installer à la maison de verre de Treichville, siège de la Fédération ivoirienne de football (Fif). Au cours de cette cérémonie, des particuliers membres du groupe Facebook «Drogba président de la Fif» ont fait parler leur cœur. Tel est le cas de Claude Blatile. Ce chef d’entreprise qui opère dans l’immobilier a offert deux véhicules de type monospace au Msdd pour battre campagne en faveur du candidat Didier Drogba. Le président du Msdd, Marius Aboua, qui a reçu les clés des deux engins roulants, s’est félicité de ce don et a promis à en faire bon usage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here