PARTAGER

Avant à l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération ivoirienne de football (Fif), l’instance prévue le samedi 16 mai 2020 et qui déterminera la date des élections à la présidence, les coups pleuvent toujours. Ambiance.

Engagé dans les élections pour briguer la présidence de la Fédération ivoirienne de football, Didier Drogba devra con­vaincre les associations affiliées à l’instance de lui accorder leurs votes. Et parmi ces associations, l’une d’elles a déjà accordé son soutien au principal challenger de l’ancien joueur de Chelsea. Chose curieuse, c’est l’association des anciens joueurs de la Côte d’Ivoire qui lui tourne dos. Une situation inexplicable a priori.

«Drogba ne nous a pas prévenus de sa candidature. C’est un gros manque de respect»
Coéquipier de Drogba en sélection, Didier Zokora a tenu à défendre le choix de ses congénères. «Ce que nous (les anciens footballeur) reprochons à Didier Drogba, est qu’en tant que président d’honneur de l’Association des anciens de la Côte d’Ivoire, il n’a jamais été présent à une seule réunion. Didier Drogba ne nous a même pas prévenus de sa candidature pour la présidence de la Fif. C’est un gros manque de respect», a-t-il laissé entendre, sur les ondes de la Radi Jam.
L’ancien joueur de Séville poursuit son argumentaire en soutenant que Drogba est un néophyte en politique. «Son programme n’est pas convainquant car il ne met pas à profit le football ivoirien. Mr Sory Diabaté nous a proposé un projet très intéressant voilà pourquoi nous sommes avec lui. En plus il n’est même pas entouré de personnes qui maîtrisent le football ivoirien. Mr Sory Diabaté a 17 participations à la Can à son actif et maîtrise mieux le sujet que Didier Drogba», a-t-il conclu.
A coup sûr, l’ambiance entre les deux hommes n’est plus malheureusement au beau fixe.

Réplique : «Nous n’avons pas besoin des gens qui ont un problème avec Didier»
En guise de réponse, la réaction des partisans de l’ex-capitaine des Eléphants ne s’est pas fait attendre. Koffi Kouassi Jean-Jacques, président du club de D3, le Schadrac Fc, a répondu à Zokora. Faisant partie des pro-Drogba dans ce processus, «l’Homme de Dieu» n’a pas hésité à donner son avis sur la sortie de l’ancien milieu de terrain des Eléphants au nom de l’Asso­ciation des anciens joueurs.
«Moi je pense que c’est une question de personne… Aujourd’hui tout le monde sait que c’est Didier l’homme de la situation. Nous n’avons pas besoin des gens qui ont un problème avec Didier. Aujourd’hui le football est dans une léthargie sans nom. Ce monsieur dit qu’il vient redorer le blason du football ivoirien. Moi je pense qu’il faut aller avec lui. Maintenant ceux qui disent qu’ils ne veulent pas de Didier sont combien ? 99% de la population ivoirienne veulent Didier. Si les autres représentent les 1%, c’est le Peuple qui décide. Je ne dis pas que leurs avis ne comptent pas. Mais on est en démocratie et c’est la majorité qui compte», a-t-il laissé entendre.
La guerre de la communication a déjà commencé. La bataille pour la présidence de la Fif sera rude. Didier Zokora et Koffi Kouassi Jean-Jacques ont déjà fait leur choix.
Rappelons que l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération ivoirienne de football (Fif) est prévue le samedi 16 mai 2020. C’est à l’issue de ces assises que la date des élections à la présidence sera connue.
Avec afriquesports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here