PARTAGER

Toujours en quête de parrainage pour sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Didier Drogba a vu sa situation se compliquer suite à la décision de l’Association des entraîneurs ivoiriens de choisir Idriss Diallo.

Nous annoncions une décision des entraîneurs concernant le parrainage de l’un des candidats déclarés à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif). Le choix du bureau s’est finalement fait dans la matinée du mercredi 8 juillet 2020 au Palm Club de Cocody.
Comme prévu, les 11 membres du bureau de l’association des entraîneurs et encadreurs de football de Côte d’Ivoire ont tenu une réunion pour procéder à l’attribution de leur parrainage. A la suite du vote, c’est le candidat Idriss Diallo qui a reçu la majorité des voix. 8 au total contre 2 pour Sory Diabaté et 1 en faveur de Didier Drogba. Ainsi Idriss Diallo enregistre son premier Groupement d’intérêt sur les 3 disponibles jusqu’à ce jour.
Par contre, plusieurs entraîneurs dont le Directeur technique national, Koné Tiegbe, informés du conclave, s’y sont précipités pour contester sa légalité. Selon eux, Kaé Oulaï, forclos depuis 2018, ne peut présider la réunion d’un bureau sans fondement légal pour la prise d’une décision engageant l’ensemble des entraîneurs de Côte d’Ivoire. Pour les contestataires, une réunion élargie à tous les membres de l’association aurait été idoine. A cette contestation pacifique, Kaé Oulaï a donné des éléments de réponse.
«Chacun est libre de dire ce qu’il pense. Mais il faut venir à la base pour avoir des informations. Nous ne pouvons pas faire une Assemblée générale pour désigner notre candidat. C’est plutôt le bureau qui est mandaté pour prendre des décisions au nom de l’association. Pourquoi on veut une assemblée alors que les autres ont fait confiance à leur bureau ? Nous sommes forclos par rapport à quoi ? Qu’ils regardent nos textes. Si nous étions forclos, nous ne serions pas à l’Assemblée générale de Yamoussoukro. Nous sommes reconnus par la Fédération. C’est vrai que nous devions faire une Assemblée générale mais le Covid ne nous a pas permis de la tenir. Malheureusement nous avons des gens qui refusent de s’informer», a déclaré le président de l’Association des entraîneurs qui a acté son choix.

Toujours pas de parrainage pour Drogba
Pour rappel, deux autres groupements d’intérêt avaient déjà rendu public leur choix malgré des contestations. Il s’agit de l’Union des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire (Uafci) et l’Amicale des arbitres de football de Côte d’Ivoire (Amafci). Ces deux structures avaient désigné Sory Diabaté pour leur parrainage.
Après ce 3e vote, les regards sont désormais tournés vers l’Association des footballeurs de Côte d’Ivoire (Afi) et l’Association des médecins. Parmi les autres candidats, Sory Diabaté a déjà le soutien des anciens footballeurs et les arbitres, tandis que Didier Drogba est toujours en attente d’un parrainage. En effet, l‘association des footballeurs ivoiriens (Afi) et le collège des médecins ne se sont pas encore prononcés.
Didier Drogba reste donc pour l’instant le seul parmi les trois candidats n’ayant pas encore le soutien de groupement d’intérêt. Le vote des autres groupements est donc très attendu.
Avec sport-ivoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here