PARTAGER

La coalition Samm li ňu bokk/­Alternative solidaire (Slb/As) ap­pelle tous les «républicains, démocrates et patriotes» à l’unité en vue des élections législatives du 30 juillet prochain et de la prochaine Présidentielle de 2019. En relevant le défi de ces joutes électorales, selon la coalition, cela va permettre de créer une «alternative véritable». Dans un communiqué, cette coa­lition, qui regroupe le parti de Moussa Touré, de Ousmane Sonko et autres, invite les Séné­galais «à ne pas se laisser endormir ou abuser par des fausses promesses, des pseudo-réalisations  «trompe-œil», de prestige et soporifiques. Mais aussi à ne pas se tromper d’adversaires ou de cibles».
Dans un autre registre, cette sous-coalition de l’opposition parle d’«harcèlement politique et judiciaire» dans le dossier de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. M. Touré et ses camarades estiment que Macky Sall cherche «à éliminer des adversaires politiques». Ils dénoncent ainsi «cette politique de deux poids-deux mesures  quant au traitement et manipulation judiciaires des rapports de l’Ige et/ou de l’Ofnac permettant, entre autres, au président de la République de mettre sous le coude les dossiers gênants de ses partisans». Slb/As «exige» le délogement des corps de contrôle de l’Etat de la présidence de la République et la «reconsidération» des caisses noires et autres fonds politiques dont bénéficient les différentes institutions de la République.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here