PARTAGER

Le maire de Gorée se projette déjà sur les prochaines élections locales prévues en décembre prochain. Profitant du défilé du 4 avril dans sa commune, Me Augustin Senghor a invité les Goréens à s’unir autour d’une liste commune pour conserver la mairie. «Nous avons géré ensemble cette commune depuis longtemps. Nous pouvons faire plus et mieux. Depuis quelque temps, nous discutons entre les forces vives pour dire que ce serait formidable que nous soyons, comme d’habitude, avant-gardistes, pour faire une seule liste citoyenne et trans-partisane pour aller vraiment vers les populations en leur disant ce que nous voulons. Nous voulons que les forces vives puissent se retrouver dans un Conseil municipal fort pour travailler ensemble», a dit Me Senghor. Il souligne que «Gorée veut être une commune avec un seul destin». Au-delà de l’île, le maire estime que c’est dans l’unité que le pays va émerger. «Nous voulons être une île, une communauté avec un même destin. C’est à cela que renvoie la thématique du 59ème anniversaire de notre indépendance. C’est aussi cette unité que l’on retrouve dans notre devise nationale. Nous avons la chance d’avoir nos premiers dirigeants qui étaient des visionnaires. Quand un pays choisit comme devise ‘’Un peuple, un but, une foi’’, je pense que le message est fort pour comprendre que c’est dans l’unité qu’on peut bâtir un pays. Et Gorée se veut le symbole de cette devise», a-t-il ajouté.
Le non moins président de la Fédération sénégalaise de football rappelle que Gorée compte 2000 habitants et 10 mille autres vivant dans la diaspora. «La diaspora est plus importante que ceux qui vivent sur l’île. La meilleure preuve est que dans cette île, nous avons plus d’électeurs que de résidents parce que les Goréens reviennent pour se soumettre à ce qui fait la valeur d’un citoyen, c’est-à-dire leur devoir civique», a conclu Augustin Senghor.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here