PARTAGER

Le Pds promet  «une riposte foudroyante» si Macky Sall «attente à la liberté de choisir des Sénégalais». Un sit-in devant le ministère de l’Intérieur est prévu ce vendredi. Pour le Pds, l’introduction probable du parrainage généralisé dans le système électoral est perçue comme une «tentative de tripatouillage de la Constitution».

«Recueillir 1% du fichier électoral et avoir 2000 signatures d’électeurs inscrits dans 7 régions au moins.» C’est la solution pour éviter une pléthore de candidats aux élections d’après le gouvernement. Qui a déjà adopté le projet de loi portant modification du Code électoral au dernier Conseil des ministres. Pour le Parti démocratique Sénégalais (Pds), ce n’est ni plus ni moins qu’une ruse de Macky Sall pour «passer en force, profitant de sa majorité mécanique, pour tripatouiller la Constitution et changer encore à son profit les règles du jeu». Mais le Pds n’entend pas se laisser faire et promet «une riposte foudroyante contre l’atteinte à la liberté de choisir des Sénégalais». Un meeting organisé à Pikine ce soir a été annoncé par le Comité directeur hier. Il s’en suivra un autre à Guédiawaye. Le vendredi un sit-in devant le ministère de l’Intérieur est annoncé par Cheikh Sadibou Fall pour exiger la «démission de Aly Ngouille Ndiaye». C‘est l’une des étapes du plan «23 juin bis» d’après Mama­dou Lamine Massaly.
Faisant face à la presse pour lire le communiqué du Comité directeur, l’ancien ministre de l’Inté­rieur sous Wade a, en outre, demandé au gouvernement l’ouverture d’une «information judiciaire» pour situer les responsabilités sur l’assassinat de Sénégalais de la diaspora qu’il qualifie «d’agressions inacceptables». Pour l’ancien ambassadeur du Sénégal en Italie, le gouvernement devrait  «respecter ses devoirs et veiller à la sécurité des citoyens et à la paix sociale au lieu de spécialiser les forces de sécurité dans la répression d’une opposition bien pacifique».
Commentant la confirmation du verdict de la Cour d’appel de Paris, le Pds, par la voix de Cheikh Sadibou Fall, estime que «cette énième victoire (…)constitue une preuve supplémentaire de ce que tout le monde savait déjà : notre candidat a non seulement le meilleur profil, mais il est établi qu’il a exercé les responsabilités d’Etat qui lui étaient confiées avec compétence, honneur et dignité et n’a jamais puisé dans les caisses ou géré, comme Macky Sall, au bénéfice de la famille, du clan et des amis».
Sur la construction d’un nouveau palais, une promesse du chef de l’Etat que le Pds assimile à de «l’inconscience». Pour le Pds, Macky Sall est «totalement insensible à la détresse des Sénégalais» au point de se «donner comme priorité la construction, pour des raisons mystiques et de corruption, d’un nouveau palais présidentiel dont le coût serait de l’ordre d’une centaine de milliards». Pendant ce temps, grogne Cheikh Sadibou Fall, «il reste sourd aux revendications des travailleurs de l’éducation, de la santé et d’autres secteurs nous amenant tout droit vers une explosion sociale».
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here