PARTAGER

Selon certains observateurs du football ivoirien, le ministre d’Etat, ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, ne soutient pas la candidature de Didier Drogba. Ce, malgré le fait que les deux hommes soient assez proches.
Le maire de la commune d’Abobo a plutôt choisi d’apporter son soutien au candidat Idriss Yacine Diallo. L’ex vice-président de la Fif, sous Jacques Anouma, bénéficierait également du soutien de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (Glci), une association présidée par le ministre Hamed Bakayoko.
Idriss Yacine Diallo, candidat à la présidence de la Fif, n’est pas une figure inconnue du foot ivoirien. Il fut 3ème vice-président de la Fif, chargé de la Commission marketing et promotion sous celui qu’il considère comme son «frère», Jacques Anouma. Ce dernier et Idriss Diallo sont liés par une amitié vieille de plus de 36 ans. Les deux hommes se sont rencontrés à l’Asec. Jacques était trésorier et Idriss vice-président. Depuis, les deux hommes ne se sont plus jamais quittés au point que, pour cette élection, malgré l’excellence de la relation entre Didier Drogba et Jacques Anouma, l’ancien président de la Fif a préféré se ranger derrière son «frère» Idriss Diallo.
Par ailleurs, le candidat Sory Diabaté, actuel vice-président de la Fif, qui jouit du soutien de nombreux clubs ivoiriens, bénéficie également d’un grand soutien politique. L’ex-joueur de l’Asec Mimosas et neveu de la Grande chancelière de l’Ordre national, Henriette Dagri Diabaté, a obtenu le soutien du ministre des Affaires présidentielles, à savoir Téné Brahima Ouattara, frère cadet du chef de l’Etat qui n’hésite pas à soutenir financièrement son poulain. Le Premier ministre ivoirien, Gon Coulibaly, a également accordé son soutien à Sory Diabaté. Mais en réalité, au-delà du «rectangle vert» se joue une guerre d’influence impitoyable.
En effet, en se positionnant aux côtés de Sory Diabaté, le Premier ministre ivoirien veut s’assurer que le poste de président de la Fif n’ira pas à son «meilleur ennemi», Hamed Bakayoko, soutien affirmé de Idriss Diallo.

Le couple présidentiel avec Drogba
Quid de Didier Drogba ? S’il a perdu le soutien de Hamed Bakayoko, Drogba garde pourtant la sympathie du couple Ouattara qui a toujours considéré qu’il était le meilleur ambassadeur pour le sport ivoirien, le football en particulier. Mais à ses visiteurs nocturnes, Alassane Ouattara a confié ne pas vouloir mettre à mal la cohésion au sein de la mouvance présidentielle à quelques mois de l’élection présidentielle.
Ces dernières semaines, l’ancien buteur de l’OM et de Chelsea s’est affiché avec Salif Traoré, le leader du Groupe Magic System, dans une opération de sensibilisation et de distribution de vivres pour les plus démunis, soutenue par l’Union européenne.
Mais selon plusieurs sources généralement bien renseignées, A’Salfo, qui a un accès direct au couple présidentiel ivoirien, aurait été discrètement missionné pour tenter de convaincre Didier Drogba de renoncer à la présidence de la Fif. «Je n’ai pas peur de la défaite», aurait-il répondu à plusieurs émissaires du Président ivoirien et de Hamed Bakayoko.
Même si le scrutin comporte plusieurs zones d’ombres, la seule certitude est que le nom du futur locataire du siège de la Fif commencera par D (Drogba, Diallo, Diabaté).
Avec sites ivoiriens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here