PARTAGER

Jimmy James Corbblah, le sélectionneur du Ghana, ne devrait pas survivre à l’élimination des Black Satellites ce samedi en phase de groupes de la Can U20, Niger 2019.
Battu 0-1 par le Mali, le Ghana ne verra pas les demi-finales de la compétition ni la Coupe du monde de la catégorie en mai en Pologne. Et pour la presse locale, le coupable n’est autre que le coach.
Corbblah à la tête de l’équipe depuis un an est vivement critiqué. Et ce depuis la participation des Black Satellites au Tournoi Ufoa B U20 à Lomé en novembre 2018. Le Ghana n’avait pu passer le dernier carré après un premier tour déjà laborieux.
Et au Niger, on ne compte que le succès 2-0 sur le Burkina Faso (équipe qui a perdu toutes ses rencontres) en ouverture. On reproche notamment à Corbblah ses choix d’hommes. De l’équipe qui a joué à Lomé, il ne restait que 2 joueurs. Ce dernier s’en défend. «On n’a pas eu une bonne préparation. Le manque de championnat au Ghana depuis des mois nous pénalise. On a appris des choses de cette compétition. A nous de travailler pour les futures échéances», a t-il indiqué ce samedi après l’élimination devant les Aiglons. Avant de préciser : «En aucun moment, nous n’avions pensé venir faire un nul. Nous étions venus pour gagner. Fort malheureusement, nous avons été surpris par le but malien.» Pas sûr qu’il reste aussi longtemps…
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here