PARTAGER

La 3e journée des éliminatoires de la Can 2022 a débuté ce mercredi avec un match nul à la saveur bien différente pour la Mauritanie (1-1 à domicile contre le Burundi).
Une mauvaise opération pour les Mourabitounes. Alors qu’ils avaient l’occasion de se rapprocher de la qualification, les hommes de Corentin Martins ont concédé le match nul à domicile face au Burundi (1-1). D’un missile décoché à l’entrée de la surface, Bakary N’Diaye avait pourtant ouvert le score pour les Mourabitounes (30e), mais les Hirondelles n’ont pas abdiqué et l’ancien Caennais, Saido Ntibazonkiza, a arraché l’égalisation sur un coup franc parfaitement enroulé (79e). De quoi permettre au Burundi de marquer son premier point, tandis que la Mauritanie prend provisoirement une unité d’avance sur le Maroc en tête de la poule. Les Lions de l’Atlas reçoivent la Centrafrique vendredi.
Quid de la Guinée ? 1-0 : c’est le score au terme des 90 minutes face au Tchad ce mercredi à Conakry. Emmené par Naby Keïta, le Syli domine le match mais n’arrive pas à convertir les occasions. Enfin, à la 44ème minute, Mady Camara trouve la faille.
Avec un nouveau sélectionneur, le Tchad est bien en place. Mais offensivement les occasions sont rares. Casimir Ninga n’y arrive pas. La Guinée, pour sa part, tente dans cette seconde période d’aggraver le score, en vain. Boniface Haba entré en jeu, rate une occasion de but toute faite.
Finalement, le score reste inchangé. Deuxième victoire dans ces qualifications pour la Guinée qui compte désormais 7 points dans son groupe. Le Tchad est toujours bon dernier avec 0 unité.
Dans l’autre match du groupe, le Mali jouera la Namibie ce jeudi. Les Aigles comptent 4 points contre 3 pour leurs adversaires.

Les Comores s’accrochent
De leur côté, les Comores ont affiché un visage héroïque pour préserver leur invincibilité et continuer à rêver d’une qualification historique en ramenant un point de leur déplacement au Kenya (1-1). Pourtant en tête grâce à un coup franc flottant du Guingampais, Youssouf M’Chan­­gama (30e), les Cœla­can­thes ont dû passer une mi-temps à dix suite à l’expulsion du buteur (42e).
Masud Juma a finalement égalisé de manière acrobatique pour les locaux (65e) et les hommes d’Amir Abdou ont dû s’en remettre aux parades de Ahamada pour assurer un point précieux. Au classement, les Comoriens confortent leur place de leader avec deux points d’avance sur leur adversaire du jour, 2e. Mais l’Egypte peut les rejoindre en tête en cas de victoire samedi face au Togo.
Avec afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here