PARTAGER

Hôte de la première manche du Groupe B des éliminatoires Zone Afrique du Mondial 2019, le Mali n’a pas seulement engagé un nouveau coach mardi, il s’est aussi donné pour mission de mettre sur pied une équipe capable de rivaliser avec les meilleures nations du continent africain. L’objectif, selon la Fédération malienne de basketball, est de décrocher l’une des cinq places dévolues aux équipes africaines pour le Mondial 2019 à 32 équipes en Chine.
Du 23 au 25 février, le Mali recevra le Nigeria (champion d’Afri­que), le Rwanda et l’Ouganda, avec l’ambition de se qualifier pour la seconde phase des éliminatoires Zone Afrique à 12 équipes. «La fédération m’a demandé de réunir les meilleurs joueurs du Mali et de bâtir une équipe susceptible de se qualifier pour la Coupe du monde. Nous savons tous que cette tâche ne sera pas facile, mais nous entreprendrons tout pour que nos fans soient fiers de nous», explique Giuitta. Même si le technicien de 40 ans n’est encore jamais allé au Mali, il insiste sur le fait qu’il a suivi de près le développement du basketball dans le pays, raison pour laquelle il a accepté cette offre de coacher une «nation basketball». «J’ai coaché de nombreux Maliens ici en France, je sais à quel point ce sont des travailleurs acharnés», ajoute-t-il. Giuitta prend la place de Moussa Sogore à la tête du Mali, 9ème équipe africaine au Fiba World Ranking. Il sera assisté par le Malien Souleymane Kanouté. «Je me rendrai au Mali le 17 février et nous commencerons immédiatement notre préparation», précise Giuitta.
Le Mali ne s’était juste pas qualifié pour la phase finale de l’AfroBasket 2017, malgré son bilan de 2-1. Ce résultat n’empêche pas Giuitta d’aborder avec un certain optimisme la campagne qualificative pour la Coupe du monde. «J’ai visionné passablement de matchs de basketball africain et je sais que le Nigeria est une des nations les plus talentueuses d’Afrique. Mais je ne connais pas encore les effectifs de nos adversaires. Pour être honnête, il est pour nous plus important de nous concentrer sur nous plutôt que de trop penser aux autres. Bien sûr, nous allons étudier des matchs du Nigeria, de l’Ouganda et du Rwanda.» Le Mali débutera les éliminatoires le 23 février contre le Rwanda. Le lendemain, il se frottera à l’Ouganda, puis il affrontera le Nigeria le 25 février.
Source : Fiba.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here