PARTAGER

Le mouvement Gueum sa bopp de Bougane Guèye Dany a fait une mobilisation hier à la Place de la Nation pour lancer son opération «Faxass», destinée à «combattre les dérives de Macky Sall». Face à la volonté de M. Sall et alliés de «truquer les élections et de mettre le pays à feu», le chef du groupe D-média a lancé un appel aux forces de défense et de sécurité : «Le moment venu, nous allons lui faire face et vous les Forces de l’ordre restez du côté du Peuple sénégalais, de vos parents et n’acceptez pas qu’on vous manipule», dira M. Guèye. Qui a promis que «cette opération ‘’Faxass’’ commence aujourd’hui (hier. Ndlr) et ne vas pas s’arrêter là, car les jeunes doivent se mobiliser davantage pour barrer la route à Macky Sall.»
Par ailleurs, le leader des Patriotes, Ousmane Sonko, qui était présent, n’a pas manqué de lister les éléments qui marquent les sept années de Macky Sall à la Magistrature suprême. «Sept années de détournement de deniers publics, de bradage des intérêts du Sénégal au profit de l’étranger, sept années de gouvernance clanique et familiale, de liquidation systématique de ses adversaires politiques, de mensonges d’Etat et de corruption à tous points de vue», a-t-il énuméré en présence de Cheikh Guèye, maire de Dieupeul-Derklé, de Amsatou Sow Sidibé et d’autres représentants de l’opposition. «Nous voyons tous ce qui se passe et le Peuple doit décider. Si ce Peuple croit que rester dans son salon et faire du thé peut régler les problèmes, il se trompe», a déclaré Ousmane Sonko qui a même ajouté : «Macky avait dit que cette opposition est incapable de mobiliser les Sénégalais. Jusqu’à preuve du contraire, il semble qu’il ait raison. Dans cinq jours, la liste provisoire sera publiée, dans dix ou douze jours la liste définitive, dans 25 jours, la campagne électorale commence. Si on est incapable de gagner le combat maintenant, retenez que personne n’a gagné un combat post-électoral !»
Ces propos semblaient avoir été motivés par la faible mobilisation notée hier sur les lieux car, pour Sonko, «le nombre de personnes présentes est minime, comparé à la mobilisation lors de la présentation de (son) livre, de l’investiture de Pur etc.». Par conséquent, il a appelé le Peuple à être conscient que «le combat n’est ni pour Ousmane Sonko ni pour aucun candidat de l’opposition, mais pour tous les Sénégalais».

Stagiaires

1 COMMENTAIRE

  1. Pauvre type…tu as essayé de gruger les Sénégalais avec tes 700000 signatures , or comme qu’il n’en est rien . Vous êtes un megalo-maniaque comme Sonko , Gakou , Abdoul M’baye et consorts . Vous n’êtes que des manipulateurs dotés d’un cynisme loufoque sans commune mesure .
    Bougane , allez vous reposer et restez dans votre domaine de prédilection , car c’est votre métier . Foutez-nous la paix !

Répondre à Oussou Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here