PARTAGER

Gouverner l’Afrique du Sud. Depuis son arrivée à la tête de l’Anc, le chemin était tout tracé pour Cyril Ramaphosa. C’est devenu officiel maintenant : Cyril Ramaphosa est le Président par intérim de l’Afrique du Sud. Son parti, l’Anc, détenant une majorité absolue, n’a presque pas forcé  au parlement pour le porter à la tête du pays.

Si le vote a été facile, le mandat du nouveau Président s’annonce, pour sa part, compliqué. En effet, l’Anc qui ne cesse de perdre du terrain est dans une mauvaise passe. Empêtré dans un scandale de corruption depuis plus de 2 ans, le parti de Nelson Mandela est plus que jamais fragilisé. Le principal objectif Cyril Ramaphosa est de gagner la présidentielle dans un an.

Mais la division qu’a entraînée la guéguerre entre pro Zuma et ceux de Cyril Ramaphosa rend plus difficile la tâche du président intérimaire. Ainsi, il devra réunir son parti, dans un premier temps. Ensuite, il va demander la confiance des sud-africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here