PARTAGER

Au Sénégal, on a la capacité de tout faire pour éviter de travailler. A peine après avoir élu un président de la République, sans même l’avoir encore installé, tout le monde, amis comme adversaires, veut lui fixer des priorités. Et ça débat du dialogue, ça débat de la quantité des mandats présidentiels, et ça débat de l’organisation des Législatives et des Locales du couplage ou du découplage… Et pendant ce temps, le pays fonctionne par énergie cinétique, sans que personne ne pense vraiment à tenir le gouvernail. Et malgré tout, nous somme le meilleur pays d’Afrique, et c’est nous qui allons le premier, réussir notre Emergence…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here