PARTAGER

Macky Sall devra être inspiré en rédigeant son message à la nation de ce mardi 3 avril s’il ne veut pas faire de la répétition. En effet, lors de son discours d’investiture le nouveau président de la République a détaillé les 3 points de son programme des 5 prochaines années. Comme il l’avait dit dans ce même Park des expositions de Diamniadio à la veille de la campagne électorale, Macky Sall mettra un point d’honneur à servir la jeunesse, améliorer la condition de vie des sénégalais surtout celle des femmes et une réforme de l’administration, le tout en 5 ans. Et pour y parvenir, la méthode qui sera adoptée est le Fast track (voie rapide en anglais).

Une politique beaucoup plus ambitieuse pour la jeunesse ?

Il avait promis la création de 500 mille emplois pour son premier septennat, Macky revient à la charge. Cette fois-ci il s’est gardé d’avancer un chiffre. Tout de même, l’ambition reste intacte. En effet, pour se doter d’une ressource humaine de qualité, Macky Sall promet de soutenir la jeunesse en continuant les réformes éducatives. A cet effet, le président de la République a annoncé la création d’un centre de formation technique dans au “moins chacun des 45 départements du pays”. La Délégation entrepreneuriat rapide va aussi s’y atteler. Elle va accompagner les jeunes entrepreneurs du numérique. Elle va financer les start up d’après Macky Sall.

La place de la femme dans le développement

Le deuxième objectif de quinquennat de Macky Sall sera d’améliorer la condition de vie des sénégalais surtout celle des femmes. Cela passe, selon le Président, par “un habitat descend pour tous”. Il a annoncé la construction de logements sociaux. A cet effet, la lutte contre “la spéculation foncière sera accentuée”. “On va mettre fin à l’encombrement urbain, l’insalubrité, l’occupation illégale de la rue publique, la construction de zone inondable comme le technopole de Pikine. La lutte contre la spéculation financière sera accentuée. Pour autant, la conservation et la protection des zones à vocation agricole ne seront pas en reste” a déclaré Macky Sall.

La réforme de l’administration sénégalaise 

Tous ses efforts seraient vains si l’administration ne suit pas. C’est pourquoi Macky Sall veut la réformer. Ca sera ”

une mutation qualificative” car note le président de la République “elle est ancienne et rompue à la tache. Notre administration doit épouser les réalités de son temps et s’adapter. Il y a trop de routine, de lenteur et de procédure qui altèrent l’efficacité du service publique. . Ce qui doit être fait ne peut être remis à demain. L’administration doit être plus accueillante, plus diligente et plus performante dans ses résultats”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here