PARTAGER
Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances.

Le Sénégal vient une fois de plus de montrer qu’il bénéficie de la confiance des bailleurs. Malgré la crise du coronavirus et les bruits autour du niveau d’endettement, le pays continue toujours de trouver de l’argent auprès des partenaires. Il vient de lever hier plus de 82 milliards de francs Cfa sur le marché régional, en émission obligataire.
Le pays avait voulu 75 milliards de Cfa, mais le niveau des souscriptions s’est élevé à 111 milliards. Ce qui montre déjà à quel point les souscripteurs ont confiance en la signature du pays et en ses capacités d’honorer ses engagements internationaux. Néanmoins, les services du ministère des Finances se sont contentés de prendre 82,5 milliards à un taux enviable. En effet, sur ce montant, 28 milliards ont été accordés à 6,07% d’intérêt sur 3 ans, tandis que 54,5 milliards ont été obtenus à 6,32%, mais sur 5 ans.
Cette prouesse est à mettre également et surtout sur la qualité de travail qu’accomplissent les services du ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here