PARTAGER

Pep Guardiola a dénoncé avec véhémence les insultes racistes reçues par Raheem Sterling en Monténégro et a averti qu’il serait prêt à faire sortir son équipe si cela se reproduisait.
«Bien entendu, ce sont des choses que l’on aime pas voir. Nous savons ce que nous devons faire : dénoncer à chaque fois que cela arrive jusqu’à ce que les choses changent», a regretté le technicien catalan.
Pep Guardiola a même averti. «Le club dépend de beaucoup de personnes : le propriétaire, le président, le directeur sportif… mais oui, on pourrait quitter le terrain en plein match. Les gens disent que l’on ne peut pas mélanger le football et la politique, mais c’est faux.» «La politique est présente partout et le football est une arme très puissante pour défendre les principes d’humanité», a-t-il ajouté.
Sur le match face à Fulham de ce samedi, Guardiola a souligné l’importance de continuer à un rythme élevé. «Je pense que nous tenons un rythme similaire à celui de l’an passé, mais cette saison nous avons un adversaire (Liverpool) qui a le même nombre de points que nous.»
Avec Goal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here