PARTAGER

Le président de l’Aips, Gianni Merlo, et le président de la Fifa, Gianni Infantino, ont donné une conférence lors des «Aips Sport Media Awards» à Budapest ce lundi.
Le président suisse a fait le point sur la situation actuelle du football et a attiré l’attention sur les incidents xénophobes qui ont eu lieu dans les stades ces derniers temps.
«Un arbitre peut arrêter le match s’il y a un incident raciste, il doit le faire. Si cela continue, le match sera annulé et l’équipe que vous soutenez perdra le match. Cela s’est propagé dans peu de pays pour le moment. S’ils n’interviennent pas, la Fifa le fera», a déclaré M. Infantino. Qui a également évoqué la situation des femmes dans le sport : «le football féminin s’est développé à peu près à la même époque dans le monde entier, et pas seulement comme le football masculin, qui lui s’est élaboré d’abord en Europe puis en Amérique du Sud. Il faut investir, et nous avons décidé d’investir un milliard de dollars pour les prochaines années dans le football féminin. J’ai proposé une Coupe du monde tous les deux ans pour que nous puissions dépenser de l’argent», a ajouté le président de la Fifa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here