PARTAGER

La société Eiffage Sénégal et le Groupe Kirène ont signé hier un partenariat pour la seconde édition du Marathon, prévue le 14 avril prochain à Dakar. Une nouvelle collaboration, après celle de 2016, que les deux parties souhaitent revivre afin de mettre les athlètes dans les meilleures conditions de performance. Une manière pour le Directeur Général adjoint de Eiffage Sénégal, M. Alioune Badiane, de louer la «fidélité» du Groupe Kirène. «Les partenaires sont pour nous très importants parce que sans eux, nous ne pouvons pas réussir ce marathon. Tout le monde sait que sans eau, il est difficile pour les athlètes de faire des performances», dira M. Badiane. Avant de magnifier le rôle «important» que la presse sportive sénégalaise ne cesse jouer dans la couverture des grands événements sportifs. «C’est clair que sans votre implication, ce serait difficile de réussir ce Marathon», dira-t-il.

Une prime de 100 millions aux lauréats
«Fier de le faire à côté de Eiffage», le Groupe Kirène sera présent, autant dans l’effort que dans l’organisation afin d’apporter sa «source» pour la réussite de l’événement, dira Alexandre Alcantara, Directeur général de Kirène. Car au-delà de fournir aux athlètes «près de 60 000 bouteilles» pour un budget de près de 40 millions de francs Cfa, le Groupe Kirène entend apporter sa partition «sur le plan de la communication, sur le plan technique, mais également sur le plan environnemental». «C’est un formidable événement parce qu’au-delà du volet sportif, ce sera la découverte de la capitale. Il y a beaucoup de symboles autour de ce Marathon. C’est plus de 10 000 coureurs qui viennent de partout dans le monde», a rappelé M. Alcantara.

Invités Souleymane Mbaye et Souleymane Cissokho
A moins d’un mois de l’événement, la seconde édition répartie en 10, 21 et 42 Km, a déjà enregistré plus de 4 500 inscrits dont 17 athlètes du plateau élite, a informé la Coordinatrice générale du marathon, Yacine Fall. A noter que pour la présente édition, les lauréats vont se partager une enveloppe de 100 millions de francs Cfa. «Lors de la première édition, on était entre 40 et 50 millions. Cette année, on a plus que doublé la prime qui va être de 100 millions de francs Cfa», a-t-elle précisé. Dans un souci de respecter la parité, «les athlètes sénégalais seront récompensés. Il est également prévu des bourses pour les étudiants, des primes pour les vétérans, le handisport. On a également des voitures et scooters à gagner pour les athlètes sénégalais».
Au chapitre des invités, la seconde édition sera marquée par la présence des deux champions de boxe, Souleymane Mbaye et Souleymane Cissokho. Après l’Ethiopien, Haile Gebrselassie, pour la première édition, des pourparlers sont également entrepris auprès de certaines stars dont l’ancien athlète marocain, Hicham El Guerrouj, afin de rendre plus attractive cette deuxième édition. Une visite guidée du circuit est prévue ce samedi à l’intention de la presse sportive.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here