PARTAGER

L’espace universitaire de Thiès est loin d’être apaisé. En réaction à la sortie musclée de Mme le recteur, la Coordination du campus Thiès du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) a décrété un mot d’ordre de grève de 48h qui débute demain. Dans un communiqué, le secrétaire général de cette coordination, Mamadou Tan­diang Diaw, constate avec «beaucoup de regrets et d’amertume les réponses évasives de Mme le recteur à nos points de revendication qui traduisent encore une fois son manque de considération à notre égard». Aussi, poursuit le syndicaliste qui regrette «l’évidente absence de volonté de Mme le recteur à trouver rapidement des solutions aux points de revendication et son entêtement à persévérer dans l’ignorance en nous poussant à poursuivre cette grève». Par conséquent, Tan­diang Diaw informe les «militants de la coordination que les formations payantes et les activités dans les établissements privés doivent absolument être suspendues». Egalement «de rester mobilisés et à l’écoute du bureau de la coordination qui leur fera parvenir en fin de semaine le prochain mot d’ordre si la situation n’évolue pas d’ici-là».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here