PARTAGER

Après avoir enflammé les clubs du Sénégal, Dj Dollar sillonne le monde pour révéler son talent. Entre deux tournées, l’auteur de Bday girl est passé au journal Le Quotidien pour exprimer ses ambitions. De cette rencontre, l’on retiendra que son album pourrait sortir en fin d’année et qu’il est résolument tourné vers la collaboration plutôt que de passer son temps à chauffer les dancefloors.

Avec pour ambition d’écrire un peu plus l’histoire du Djing au Sénégal, Dj Dollar vient de boucler la deuxième phase de sa tournée en Europe. Il revient fraichement de la France. L’auteur de la chanson Bday girl a en effet fait Toulon, Paris et Lyon. Même si l’objectif de sa tournée était de mettre un visage «à ce phénomène qui enflamme les boites de nuit du Séné­gal», Pape Samba Diouf (son nom à l’état civil) en a profité pour tisser sa toile et faire montre de son talent. En marge des soirées dans les clubs, le natif de Fatick a travaillé avec des grands noms de la scène musicale. «J’ai été en France et le séjour s’est très bien passé par la grâce du seigneur. J’y suis allé dans le cadre de la phase 2 de ma  tournée européenne et j’en ai profité pour mixer et «masteriser» un single que j’ai fait avec Kollins du Togo et Mayorkun du Nigeria qui est un artiste du Label de Davido Music Worldwide», a-t-il confié juste après s’être produit à Saly le week-end de son arrivée au Sénégal.
Bien qu’ayant «mis le feu au Mokaï Club de Toulon et au Boudoir Lounge de Lyon», Dj Dollar préfère retenir de ce voyage, ses nombreuses rencontres qui, espère-t-il, vont lui ouvrir d’autres portes. «A Paris, j’ai rencontré pas mal d’artistes français comme Noah Lunsi, Abu Debeing de Wati B et des artistes africains  comme Sidiki Diabaté du Mali qui cartonne actuellement un peu partout. Mais aussi, j’ai eu le privilège de rencontrer Kandia Kora de la Guinée», a-t-il informé. Ces rencontres, explique-t-il, ne manquent pas de lui donner des idées sur la conception de son prochain album. En réalité, Dj Dollar ambitionne de mettre un produit sur le marché avec la collaboration des artistes locaux et internationaux. C’est dans cette optique qu’il avait lancé le single Bday girl sur lequel a participé JamC et Nix. «Le single est en rotation dans les boites de nuit et passe à la radio. Il est très bien accueilli par le public. Il faut faire un tour sur les réseaux sociaux pour s’en rendre compte. Le nombre de vues et de partages est hallucinant. On est en train de travailler sur d’autres singles, ce qui pourra nous amener à présenter au public et à nos fans, un album à la fin de l’année. C’est de bon augure pour la suite», dit-il.
L’ambition fondamentale de Dj Dollar, c’est de se faire connaître à travers le monde entier. Dans cette optique, «j’ai eu à renouveler mon partenariat avec The Bridge Promotion qui est une structure internationale de promotion musicale 100% Dj en Europe, aux Etats Unis et en Afrique et qui travaille avec des labels internationaux comme Def Jam et Universal Music», informe-t-il. En attendant d’atteindre le firmament, le natif de Fatick honore ses engagements envers différentes manifestations culturelles. Il va faire le tour des festivals de musique un peu partout  mais avant, il donne rendez-vous à ses fans vendredi prochain. Dj Dollar va faire la première partie du concert de Dadju à Dakar, le 4 août prochain au Grand Théâtre. «Ensuite je mettrai le cap sur Bruxelles le 19 août pour un concert avec la star ghanéenne Sarkodie  et des artistes français comme Keblack & Noah Lunsi. Après je vais enchaîner sur la phase 1 du Dj Dollar Usa & Canada Clubbing Tour», renseigne l’artiste. Autant dire que l’été sera chaud avec Dj Dollar derrière les platines !
 mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here