PARTAGER

En visite de travail de 4 jours à Ziguinchor, Samba Sy, ministre du Travail, du dialogue social et des organisations professionnelles, est allé à la rencontre d’un certain nombre de structures relevant de son département. Occasion de leur réitérer la disponibilité du gouvernement à rencontrer tous les compatriotes pour trouver les mesures salutaires à même d’asseoir la stabilité sociale que le pays a besoin.

Des rencontres à l’Inspection régionale du travail et de la sécurité sociale, à la Caisse de sécurité sociale et à l’Ipres, précédées par une autre auparavant avec le gouverneur de la région, ont constitué les temps forts de cette journée de visite du ministre du Travail dans la capitale du sud. Pour M. Samba Sy, le but de cette démarche est non seulement d’échanger avec ses agents, mais de dire également à tous les compatriotes des régions qui s’acquittent de leur part de charge que le niveau central est conscient de la grandeur commune qui est abattue. Leur dire qu’ils ont les encouragements du chef de l’Etat, du Premier ministre et de tout le gouvernement. Pour Samba Sy, c’est par des efforts conjugués des uns et des autres que ce pays qui est en très bon chemin sera construit.
«L’objectif est donc d’aller à la rencontre des acteurs principaux pour leur dire qu’ils sont des éléments de la grande chaîne que nous constituons», a-t-il indiqué face à la presse. En tant qu’acteurs du dialogue, le ministre du Travail estime qu’il est de leur responsabilité de rétablir le lien entre autorités de la République et les différents segments de la Nation. «Il faudrait que nous ne nous trompions pas quant au contenu des charges et nous comprenons les revendications de tous. Et c’est avec les moyens de tout le monde qu’il va falloir les satisfaire», a-t-il soutenu. Et à chaque rencontre avec les travailleurs, son département a eu la bonne indulgence de la situation et pu trouver les mesures salutaires pour asseoir la stabilité sociale dont le pays a besoin. Le ministre du Travail qui en veut pour preuves les dernières décisions prises au niveau de l’Assemblée nationale avec le vote de la Loi des finances rectificative et qui atteste à suffisance que ce gouvernement est engagé, déclare-t-il, pour la promotion des travailleurs, «car qui promeut le travail développe le pays», déclare le ministre du Travail.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here