PARTAGER

A quelques mois de la Présidentielle de février 2019, le Premier ministre Boun Abdallah Dionne a tenu à calmer les ardeurs des acteurs politiques. «Nous allons vers des échéances électorales. C’est Dieu qui donne le pouvoir à qui il veut et rien ne sert de se tirailler et de se quereller», a-t-il dit à la fin de la prière de l’Aïd el kébir à la mosquée Massalikoul Djinane. Selon lui, il ne sert à rien de verser dans des disputes pour accéder au pouvoir. «La seule chose qui vaille, croit savoir Boun Abdallah Dionne, c’est de proposer aux Sénégalais un programme alléchant pour le développement du pays afin de les convaincre à y adhérer». «C’est en ce sens que nous invitons les Sénégalais», a-t-il insisté. A l’en croire, telle est la volonté du chef de l’Etat qui «souhaite des élections paisibles et transparentes».
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here