PARTAGER

L’état de la route qui mène à Médina Yoro Foula est tout simplement chaotique. Il faut rouler sur plus de 80 km sans le moindre cm de goudron et sur une piste poussiéreuse pour rejoindre ce chef-lieu de département de la région de Kolda. Un véritable parcours du combattant.

C’est une bénédiction d’arriver sain et sauf à Médina Yoro Foula. Mais il faudra se secouer pour faire disparaître la croute de poussière qui s’est formée sur les habits. Située à environ 85 km de la commune de Kolda, Médina Yoro Foula est entourée par la forêt classée au sud-est du pays. Il faut faire 40 km entre Kolda et Fafakourou, commune carrefour, puis 45 autres km pour apercevoir Médina Yoro Foula. Quel soulagement ! «Se rendre à Médina Yoro Foula est un véritable parcours du combattant», se plaint-on. En effet, il a fallu deux heures de route sans le moindre cm de goudron pour découvrir cette contrée. Sur la route, le décor est triste. Aussi triste que sa situation socio-économique.
La poussière était telle qu’il était impossible pour les voitures de se suivre. La visibilité était quasi-nulle à cause du nuage de poussière suspendue au-dessus de notre tête. En outre, il faut zigzaguer pour éviter les dos d’âne et tous les autres pièges de la route. Des trous tout au long de la piste, tantôt sablonneuse tantôt latéritique, obligent les conducteurs à un maximum de vigilance. En plus, les vaches, les chevaux, les moutons, les chèvres ou encore les ânes et les chiens errent sur le tracé qui sert de route. Ces animaux dictent leurs lois et contraignent les conducteurs à les éviter. Avec ce chaos, les secousses étaient inévitables.
Par ailleurs, quelle que soit la température, l’on est astreint de bien monter les vitres et fermer les portes pour éviter la poussière qui, comme une force supérieure, s’invitait de force dans la voiture. C’est le chemin de croix !
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here