PARTAGER

La réduction des dépenses d’électricité a été ce mardi au cœur des échanges tenus dans les locaux du Conseil départemental de Diourbel. Ce Comité régional de développement (Crd) a ainsi servi de prétexte au directeur de l’Aeme, pour rappeler que ladite agence a permis à L’Etat d’économiser 4,5 milliards de francs Cfa durant ces quatre dernières années.

L’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (Aeme) entend contribuer à la rationalisation des dépenses publiques qui est une priorité des plus hautes autorités du pays. A preuve, indique le Directeur général, Saër Diop, l’Aeme a permis à l’Etat du Sénégal d’économiser 4,5 milliards de francs Cfa durant ces quatre dernières années. «En 2019, rien que sur la correction des anomalies de facturation par exemple, la modification des puissances souscrites, l’Aeme a fait économiser 988 millions de francs Cfa à l’Etat du Sénégal. Sous un autre angle, les 198 mille lampes Led ont permis d’économiser 4,475 milliards de francs Cfa en fin octobre 2020», a-t-il détaillé. A en croire M. Diop, ces économies permettront sans doute, de financer des projets d’efficacité énergétique, des programmes sociaux et des projets de développement économique, afin d’améliorer le bien-être des populations.
Le Dg de l’Aeme intervenait hier, lors d’un Comité régional de développement (Crd) organisé dans les locaux du Conseil départemental de Diourbel. Cela, afin d’échanger avec les acteurs économiques et de l’Administration sur les résultats du Programme d’analyse de suivi et de réduction des dépenses d’électricité du secteur public.
A ce propos, le Directeur général de l’Aeme a tenu à rappeler que le coût de l’électricité est une problématique qui se pose avec beaucoup plus d’acuité sur le budget de l’Etat, des collectivités territoriales surtout avec l’éclairage public, des ménages, des industries et autres services. Trouver une solution à cette situation, dit-il, «demeure une priorité, car l’énergie est un levier-clé de la croissance économique et un facteur déterminant du développement et de la compétitivité pour l’entreprise. Trouver des solutions constitue également, un moyen de lutter contre la pauvreté, les inégalités et la précarité sociale. C’est fort de ce constat que le Président Macky Sall a retenu la maîtrise de l’énergie comme moyen d’alléger la facture énergétique de notre pays et de rendre notre système énergétique plus performant».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here