PARTAGER

Face à la presse hier, les quelques 3 000 étudiants de l’Espace numérique ouvert de Thiès, de l’Université virtuelle du Sénégal, dénoncent leurs mauvaises conditions d’études. Ils menacent de descendre dans les rues si aucune solution n’est trouvée à leur problème d’ici lundi.

La manifestation des étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) se généralise. A Thiès, les quelques 3 000 étudiants de l’Espace numérique ouvert (Eno) ont manifesté leur colère et alerté l’opinion sur leurs nombreuses difficultés. Il s’agit notamment, selon le président du bureau des étudiants de l’Eno de Thiès, Moustapha Faye qui faisait face à la presse hier, des «difficultés d’accès à la connexion, la réception des Eno en construction, le problème d’accès au niveau de la plateforme». Egalement, poursuit-il, «le non-respect du calendrier universitaire, l’absence des tuteurs, le retard dans le payement et les omissions récurrentes de certains étudiants sur les listes de bourses». Et cela, sans compter, ajoute l’étudiant de Master 1 en Maths appliquées et informatique, «le problème noté dans la finalisation du programme et la disponibilité des ordinateurs». Ainsi, dira M. Faye, «l’Eno de Thiès se joint aux 12 autres qui ont eu à manifester leur mécontentement. Et ce point de presse, c’est le deuxième acte de notre plan d’actions. C’est pour passer l’information à nos parents et à toute la Nation sénégalaise». Les étudiants de l’Uvs menacent : «Nous lançons un ultimatum aux autorités. Si aucune solution à nos problèmes n’est pas trouvée d’ici lundi, nous allons passer à notre troisième plan d’actions.» Il s’agit, selon les étudiants, de descendre dans les rues pour manifester leur colère. «S’il n’y a pas de réponses à nos doléances, surtout la connexion qui est un élément sacré pour les étudiants de l’Uvs. Parce que sans la connexion nous ne pouvons pas faire nos cours, encore moins nous connecter à la plateforme. Donc si nous ne disposons pas de cette connexion, cela va se répercuter sur le calendrier universitaire», a-t-il relevé. Non sans demander à l’Etat de «prendre ses responsabilités et de régler ces problèmes une bonne fois pour toutes». A la question de savoir s’ils ont interpellé les autorités sur le problème de connexion ? Le président du Bureau des étudiants de l’Eno de Thiès, Moustapha Faye, répond : «Nous avons interpellé les responsables et ils nous ont fait savoir que l’Uvs a contracté une dette au niveau de la Sonatel et a des problèmes pour la payer.» Entres autres questions pédagogiques évoquées par les étudiants de l’Uvs de Thiès devant la presse, «l’absence de certains tuteurs sur la plateforme de formation, les omissions dans la validation des diplômes…».
nfniang@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. J’en fait parti du promo 7 de l’eno de thies au moment d’inscription au rendez vous pr les outils de travail on m’a dit sa ne passe pas car t’a fait 12 absent alors que tel n’est pas l cas.J’ai fait les cours les listes presences peuvent les montrés. Mn probleme se pose au debut des 2 semaines j’ai pas inscrit au niveau du pointage car j’y croierais ces pr les licences 2 a plus l’infini.
    J vs salut de ma part de mieux vs parvenir à m’aider pour mieux contunier mes cours

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here